C’est à partir d’une libre adaptation du texte de l’écrivain hongrois Imre Kertész – Prix Nobel de Littérature 2002, « Un Autre – Chronique d’une métamorphose », que le metteur en scène a choisi de donner à entendre sur un plateau de théâtre ce journal intime. Le spectacle a pour vocation de porter la voix d’un auteur essentiel, considéré par certains comme le premier philosophe de la Shoah. Imre Kertész déporté à Auswichtz à 14 ans a, pendant quarante ans, développé une oeuvre secrète sous l’un des régimes staliniens les plus féroces. Il porte un regard acéré et sans concession sur son pays, la Hongrie, et l’Europe en nous rappelant que les idéologies qui ont rendu possible Auschwitz sont encore à l’œuvre et gardent intactes leurs propensions à la destruction. Dans ce spectacle, c’est un Kertész de fiction –  » I.K.  » et son double au féminin « La Voix » qui nous invitent à les suivre dans un road-movie métaphysique et introspectif. «Chronique d’une métamorphose » est le premier volet d’un dyptique complété par « Moh et les petites morts » qui invite à des parcours intimes avec en arrière plan l’histoire des juifs – de la Shoah à la Guerre d’Algérie – une histoire entre l’Europe et l’Afrique.

Textes d’ Imre Kertész : Editions Actes Sud

Genre : Théâtre
Durée totale : 90 min
Ecriture : Imré Kertesz
Adaptation et mise en scène : Yves Benitah
Avec : Véronique Bisciglia et Jacques Pabst
Année : 2013